Program "Rok v Burgundsku" i v příštím školním roce

Program "Rok v Burgundsku" i v příštím školním roce

Je to už dva roky, co se první francouzštinářka našeho gymnázia vydala studovat do zmíněného regionu. Před rokem se nám v tuto dobu pomalu vracela domů a my už jsme tehdy věděli, že bude mít své nástupce. Jak jsme informovali, v letošním školním roce máme ve Francii celkem čtyři naše studenty. 

A protože se nám blíží konec školního roku a výběrové řízení na tento studijní program je za námi, můžeme s radostí oznámit, že i v příštím školním roce budeme mít v partnerském regionu Středočeského kraje své "vyslance". Tentokrát do města Louhans by měli odjet Sára Vandasová a Jakub Michal ze současné kvinty A. Navíc to vypadá, že Karolína Kubišová, která již ve Francii je, tam bude zůstávat a připravovat se na složení francouzské maturity.

Vzhledem k této pozitivní statistice dáváme k dispozici i články od Ester Novotné a Veroniky Michalčukové, našich studentek, které se budou vracet domů, aby si ostatní francouzštináři mohli udělat obrázek o tomto programu a v ideálním případě pak také zvážili svou přihlášku. Články jsou v původním, tedy "francouzském znění". Čtenář francouzštinu neovládající nechť promine nebo se obrátí na naše studenty FRJ, kteří mu rádi pomohou s porozuměním:)

A jelikož máme nyní období maturitních zkoušek, přidáme ještě jeden údaj pro případné zájemce. Letmým pohledem na texty zjistíte, že délkou výrazně přesahují požadovaných 150 slov maturitní slohové práce z FRJ. Kdo by chtěl důkladnou přípravu na maturitní zkoušku ve společné části, najde tu také inspiraci... Příjemné počtení.

Je m'appelle Ester Novotna et je suis une élève qui étudie à Nymburk. J'apprends la langue française depuis 6ans et quand j'ai passé la certification de niveau B1, je me suis dit que je pourrais être capable de faire quelque chose en plus pour encore améliorer mon niveau. A ce moment là notre professeur de français nous a proposé une possibilité d'étudier en France donc j'étais sûre d'essayer y participer. Tout s'est bien passé et j'ai été prise pour un an en France. 

Mon lycée d'accueil s'appelle Le Lycée International Charles de Gaulle et il se trouve à Dijon en Bourgogne. Je fréquente les cours comme les élèves français, même si je ne comprends pas toujours tout, je dois dire que je ne peux pas imaginer autre chose si utile pour apprendre la langue étrangère. C'est vrai que le début a été assez difficile, mais j'ai résisté et maintenant je sens que je progresse, je n'ai pas peur de parler et je suis capable de dire tout ce que je veux. 

Au lycée tout le monde est très gentil et toujours prêt à m'aider. De temps en temps, je ne m'entends pas très bien avec tout le monde mais cela peut arriver n'importe où, c'est normal. 

Pendant la semaine je suis en internat. Au début cela me posait un problème à cause des règles, de l'organisation et des horaires. Finalement petit à petit je me suis habituée et tout s'est bien passé. Pendant les weekends, je reste chez ma famille d'accueil. En gros, j'ai rencontré trois familles car une des trois a déménagé après Noël. La deuxième famille habite à deux heures de Dijon donc le transport est un peu fatiguant. Heureusement Monsieur le Proviseur m'a très rapidement trouvé une autre famille pour un weekend sur deux. Je n'ai jamais rencontré de couple si chaleureux. Grâce à eux, mon séjour en France est devenu beaucoup plus agréable. 

Quand je suis à la maison, j'ai l'habitude de faire beaucoup de sport donc j'ai été très déçue à cause des habitudes de la plupart des français qui ne font presque rien comme sport. Après une recherche, j'ai trouvé un club de remise en forme où je me suis inscrite donc je peux venir quand je veux. Si j'ai du temps je peux aussi aller au centre ville, au cinéma ou faire une promenade autour du lac Kir qui ne se trouve pas très loin du lycée. Pendant un weekend ma famille d'accueil m'a fait visiter une autre ville qui s'appelle Beaune où se trouvent Les Hospices de Beaune construits par Philippe Le Bon, qui a été un des ducs de Bourgogne. Une autre fois j'ai visité la ville d'Autun, j'ai également passé un weekend à Paris et visité plusieurs villages autour de Dijon.  

Ce programme n'a que les avantages de la langue mais en plus il m'a permis de devenir plus indépendante et autonome. On peut dire que grâce à ce programme je suis capable de vivre toute seule. J'ai été obligée de m'occuper toute seule quand quelque chose m'était arrivé. Il n'y avait presque personne qui aurait pu m'aider tout de suite donc cela m'a donné confiance en moi. Même si tout n'a pas été toujours parfait, si j'avais dû prendre la décision encore une fois je n'aurais pas hésité à m'inscrire à ce programme. 

Ester Novotná

Le pays de la mode, gastronomie et culture me fascine depuis que j'ai commencé à apprendre la langue française. Donc quand j'ai découvert la possibilité de passer un an en France je me suis dit que c'était une bonne opportunité pour moi. Je voulais améliorer le français, connaître une culture différente, devenir plus indépendante et changer ma vie qui est devenue un peu stéréotypée. Pour participer à ce projet il fallait remplir quelques documents, écrire une lettre de motivation et attendre la décision d'admission. Au début de juillet, ma famille d'accueil m'a contacté et pour la première fois on s'est rencontrés à la fin d'août quand je suis arrivée à Dijon avec ma famille. Cette famille habite dans un petit village près de Dijon et je suis chez eux presque chaque week-end. Je peux dire que j'avais de la chance car je me sens très bien dans cette famille et chaque fois je suis contente d'être chez eux. J'ai aussi une deuxième famille d'accueil où je peux aller, qui habite un peu plus loin mais qui est aussi très sympa. Les week-ends dans les familles me permettent de découvrir la culture française de plus près, goûter les repas traditionnels et visiter des endroits intéressants.

Pendant la semaine je dors à l'internat du Lycée Charles de Gaulle dans une chambre avec deux autres tchèques (au total nous sommes 9 tchèques au lycée) et on mange dans la cantine du lycée. Les débuts ont été difficile car je n'ai jamais habité à l'internat et il faut suivre les régles mais maintenant je me suis habitué et quand je reviens en République tchèque je me sens un peu bizarre quand je suis toute seule dans ma propre chambre. Au lycée les cours commencent à 8 heures et finissent à 18 heures sauf le mercredi quand on fini à 12 heures. J'ai choisi la série ES (économique et social) parce qu'elle me semblait plus intéressante et en fonction de l'âge j'ai été orientée en classe de première. J'écris les devoirs et les contrôles comme les autres et à la fin de chaque trimestre j'obtient mon bulletin. Il faut dire que l'économie en français pour moi était un peu dure car je n'ai pas bien compris tous les mots et je n'ai jamais fait d'économie avant. Mais quand même je trouve cette matière intéressante et je recomande cette série aux autres. Je fréquente presque tous les cours avec ma classe sauf la deuxième langue vivante espagnol que je fais avec une autre classe. Pour tous les étrangers il y a des cours spéciaux de français qui nous permettent de s'améliorer plus vite.

Durant cette année je devais m'habituer au système scolaire différent et au mode de vie mais ça m'a enrichi de nouvelles expériences et connaissances. Les débuts étaient durs et des fois j'étais triste d'être loin de ma famille et de mes amis et de ne pas passer de temps avec eux. Mais il me reste seulement un mois de ce séjour et je ne peux pas imaginer que ça s'est passé si vite et que j'ai tous ces souvenirs. J'aimerais bien remercier tous ceux qui m'ont permis et aidé à passer cette super année. Pour moi cette année est devenue inoubliable et je recommande à tout le monde de passer une expérience comme ça.

Veronika Michalčuková

Aktuální informace

27.05.2024

se konají ve čtvrtek 30. 5. 2024 od 16:00. Schůzka pro rodiče - aula; testy z angličtiny (primy i 1A) a z němčiny (pouze 1A) - učebny v 2. patře.

24.04.2024

Beseda s absolventkou školy proběhne v Městské knihovně Nymburk 6. 6. 2024 od 17.30 hodin. Pozvánka...

29.10.2023

Ředitel školy zveřejňuje výroční zprávu o činnosti školy za školní rok 2022-2023

Významní absolventi

Mgr. Jana Smolíková

Mgr. Jana Smolíková, geografka, cestovatelka, polárnice a environmentalistka, která už třikrát v rámci vědeckého pobytu navštívila Antarktidu, maturovala na naší škole v roce 2001.

Anketa

 
Motto školního roku 2023-24
Arnošt Lustig 6 %
Tony Wagner 24 %
William Blake 9 %
Oscar Wilde 49 %
Albert Einstein 12 %
Celkový počet hlasů: 216
Archiv anket

Svět v roce založení školy

Finská ústava

15. duben 1903

Na příkaz ruského cara Mikuláše II. byla na tři roky pozastavena platnost finské ústavy. 

Nejčtenější

17.05.2024

Studenti Gymnázia Nymburk vás zvou na Nymburský Majáles 2024!

Tak jako každý rok za posledních několik let, i tento rok pořádá Studentský Parlament Gymnázia Nymburk Nymburský Majáles!  Celá akce se odehrává v parku pod Nymburskými hradbami. A to v sobotu 25.5. - od 13:30 do půlnoci. Vstupné ja jako vždy ZDARMA. 

celý článek
30.04.2024

Slunečné, úterní ráno a vlastně celé dopoledne patřilo na naší škole poslednímu zvonění našich maturantů.

Jedná se letitou tradici loučení se studiem, pasováním septimánů a přísahou profesorů.

 

celý článek
06.05.2024

Septimy a 3A absolvovaly v průběhu 2. a 3. května v krásném prostředí Skautského institutu na Staroměstském náměstí zážitkový workshop LIDI TO TAK NENECHAJ pod vedením lektorů.

celý článek
 
Oscar Wilde - Buď sám sebou. Všichni ostatní už jsou zabraní.